Double diffusion NO/CO et sclérodermie systémique

27 Juin 2017

Jérôme Razanamahery soutiendra une thèse de médecine interne sur la double diffusion NO/CO et la sclérodermie systémique.

Cabinet d'un médecin
Ludovic Godard - UFC

La diffusion pulmonaire du CO (DLCO) a été modélisée par de Roughton et Foster comme dépendant de deux conductances placées en série : celle de la membrane alvéolo-capillaire (Dm) et celle du sang contenu dans les capillaires pulmonaires (Vcap). La diffusion du NO, par ses propriétés intrinsèques, semble davantage dépendre de Dm que de Vcap. Les patients porteurs de sclérodermie systémique présentent fréquemment deux complications pulmonaires : l'hypertension pulmonaire (HTP) et la penumopathie interstitielle diffuse (PID). La PID et l'HTP peuvent toutes les deux altérer DLCO

184 patients sclérodermiques ayant eu des EFR avec double diffusion NO/CO ont été étudiés de manière rétrospective.

La DNLO apporte une information similaire à celle de la DLCO dans la population sclérodermique. L'étude du rapport NO/CO est néanmoins nécessaire pour prédire une HTP.

Horaires

17 h

Lieu

Salle des thèses

- UFR Santé

19 rue Ambroise Paré
25041 Besançon cedex 3

Tags