visuel 10 ans

Chrono-environnement fête ses 10 ans

1 Janvier 2018 - 31 Décembre 2018

Conflits entre faune sauvage et humains, du Jura au Haut Mékong

2 Juillet 2018

Comment enrayer puis inverser l’érosion de la biodiversité tout en pourvoyant aux besoins de l’humanité ? Après une prise de conscience de l'état de la planète, Patrick Giraudoux, enseignant-chercheur en écologie à l'université de Franche-Comté, nous propose des solutions pour éviter ces conflits.

affiche conférence conflits
Estelle Franc

De quelques millions de personnes il y a 10 000 ans, la population humaine a atteint 1,7 milliard au début du XXe siècle, et dépasse actuellement 7 milliards. L’utilisation des ressources vitales est exponentiellement croissante et dépasse depuis 20 ans les capacités de renouvellement de la planète. L’essentiel des terres arables est maintenant cultivé, et les quelques gains possibles ne sont pas souhaitables car ils conduisent à la destruction d’écosystèmes majeurs qui hébergent une grande part d’une biodiversité mondiale en dégradation accélérée.

Une question cruciale se pose au chercheur comme au gestionnaire : comment trouver un consensus social et les moyens de gérer, d’enrayer puis d’inverser l’érosion de la biodiversité tout en pourvoyant aux besoins de l’humanité ? Cette conférence présente les recherches conduites sur ce sujet. Depuis le début des années 1980, l’étude des pullulations de campagnols dans la zone atelier Arc jurassien a permis de comprendre le fonctionnement d’un socioécosystème régional issu du croisement subtil de multiples jeux d’acteurs (agriculture, santé, protection des espèces, chasse, etc.). Ce modèle d’étude systémique est développé en Chine depuis 2012, notamment à propos des écosystèmes du plateau tibétain, des forêts de montagne du Yunnan où vit un singe endémique d’altitude, le rhinopithèque de Biet, et des forêts tropicales où vivent les dernières populations d’éléphants sauvages.

Patrick Giraudoux est professeur d’écologie à l’université de Franche-Comté où il étudie l'écologie de la faune sauvage, du paysage et la santé des écosystèmes. Il est aussi professeur distingué de l’université des finances et de l’économie du Yunnan, en Chine, et directeur étranger de son laboratoire Gestion de la faune sauvage et santé des écosystèmes. Il coordonne le Groupement de recherche international Santé des écosystèmes et écologie des maladies environnementales, labellisé par le CNRS.

Horaires

20 h

Contact

Laboratoire Chrono-environnement

Lieu

Petit Kursaal, 2 place du Théatre, Besançon

En lien avec cet évènement...