Calcul ab initio des polarisabilités dynamiques de molécules et/ou de systèmes périodiques

3 Mars 2017

Ce séminaire organisé par l'institut UTINAM sera présenté par Michel Rérat de l'Institut des sciences analytiques et de physico-chimie pour l’environnement et les matériaux (IPREM) de l'université de Pau et des Pays de l’Adour.

Observatoire de Besançon
Nelly Botella

Les parties réelle et imaginaire de la fonction réponse d’un système électronique à un champ électrique dépendant de fréquence permet d’obtenir son spectre d’absorption UV-visible. La méthode « de perturbation couplée » CPHF(KS), implémentée dans le code CRYSTAL décrivant la structure électronique de systèmes périodiques dans une base localisée d’orbitales atomiques, et adaptée à la fréquence du champ, conduit à la détermination de la polarisabilité dynamique de tout système moléculaire ou cristallin (0D à 3D) en tenant compte de la relaxation des orbitales due au champ (effet d’exciton). Cette méthode équivalente à la méthode « time-dependent » TDHF(KS) sera présentée dans cet exposé avec des applications.

Horaires

15 h

Lieu

Salle de conférences

Observatoire de Besançon

41 bis avenue de l’Observatoire
BP 1615 F
25010 Besançon Cedex

Tél. 03 81 66 69 00

Tags