Addictions – pathologies du lien

31 Mai 2017

Arnaud Buisson soutiendra une thèse en psychiatrie intitulée « Addictions - pathologies du lien - épigénétique et méditation de pleine conscience ».

Thèse
Ludovic Godard - UFC

L'addiction semble universelle, intemporelle, presque consubstantielle à l'existence humaine. Les progrès scientifiques modernes décrivent clairement les troubles addictifs comme une maladie unique qui n'est plus définie par l'objet d'addiction mais plutôt par le rapport qu'entretient un individu avec ces différents objets. Ce rapport s'exprime dans un continuum de troubles très vastes, mais le cœur de cette problématique s'affirme par le lien, dans la relation.

La naissance humaine est elle aussi caractérisée par le lien et la relation, rien d'étonnant à ce que les interrelations précoces puissent donc influencer la sensibilité future à la dépendance. Même si l'épigénétique nous apprend que les influences conditionnent l'expression de nos gènes, on sait aussi que ces influences sont réversibles, laissant la place au déconditionnement et à l'évolution possible.

En matière de déconditionnement et de prise de conscience, la méditation de pleine conscience semble trouver sa place dans le secteur médical depuis plusieurs années ; certains programmes de soins sont même spécialement élaborés dans le cadre de la souffrance liée aux troubles addictifs.

Horaires

16 h

Lieu

Salle des thèses

- UFR Santé

19 rue Ambroise Paré
25041 Besançon cedex 3

Tags